calvitie-masculine

Perte des cheveux chez les hommes

A partir de l’âge de 35 ans, la chute des cheveux concerne deux tiers des hommes et, à l’âge de 50 ans, 80% des hommes devront faire face à la baisse considérable de leur densité capillaire.

La calvitie génétique masculine

La calvitie génétique est le cas le plus fréquent chez les hommes. D’autres facteurs – maladies, allergies, stress ou gènes hérités – peuvent également être responsables de la perte des cheveux.

En effet, les hommes affectés de la calvitie masculine ont une certaine sensibilité d’origine génétique à l’hormone androstanolone  (dihydrotestostérone DHT).

La DHT miniaturise les cheveux et réduit leur longévité. Les follicules sensibles à la DHT ne produisent plus de cheveu.

Les signes caractéristiques de la perte de cheveux de génétique sont le retrait progressif de la ligne des cheveux et la baisse de la densité dans la zone couronne. C’est dans cette zone, aux tempes, partie postérieure et sommet du crâne que les follicules sont les plus sensibles à la DHT.

Sans les soins de reconstruction capillaire, la baisse de la densité capillaire tourne à la calvitie de plus en plus apparente et, dans la majorité des cas, les hommes doivent faire face à la calvitie complète, excepté une bandelette appelée couronne située aux parties latérales et postérieure du cuir chevelu.

Qu’est-ce que la DHT?

Quant à la calvitie masculine, on a encore des questions non éclairées néanmoins, on sait déjà que la DHT provoque l’atrophie des follicules et, sous l’effet des agents supprimant la DHT, la pousse des cheveux sera rétablie.

La miniaturisation des follicules n’aura lieu que si les follicules sensibles sont exposés pendant longtemps à l’effet de la DHT.

Les soins modernes de reconstruction capillaire ralentissent, voire peuvent arrêter la perte des cheveux sous l’effet de la DHT.

 Diagnostic de la perte de cheveux de type masculin

Les médecins spécialistes établissent le diagnostic de la perte de cheveux masculine de point de vue génétique et héréditaire en analysant l’historique des cas de perte de cheveux au sein de la famille du patient.

Les chirurgiens capillaires et les dermatologues examinent le cuir chevelu à l’aide d’une loupe afin d’évaluer la mesure de l’atrophie des follicules. C’est seul cet examen microscopique approfondi qui leur permettent d’établir par la suite un plan de traitement personnalisé contre la chute des cheveux.

Traitement de la perte de cheveux de type masculin

Grâce au progrès de la médecine, de nos jours, personne n’est plus obligé de vivre avec la calvitie.

Les hommes ont le choix parmi des techniques de greffe capillaire de plus en plus modernes qui offrent un résultat absolument naturel tels que : Fue, Fut et la Fue automatisée dite IFA.

En revanche, il est à noter que la plupart des soins offerts de nos jours contre la chute de cheveux, sont inutiles.

Il est primordial d’obtenir des renseignements sur les techniques des soins réellement efficaces, auprès des spécialistes fiables afin de ne pas perdre de l’argent ni de temps.

Il est aussi recommandé de commencer le traitement anti-chute aussitôt que possible car, on peut ainsi économiser les dépenses et augmenter les chances d’avoir un meilleur résultat pour sa reconstruction capillaire.