greffe fue

Greffe capillaire : la technique FUE traditionnelle

La méthode de greffe de FUE traditionnelle ou « cheveu par cheveu » est utilisée majoritairement pour les petites zones de calvitie, ou encore si la zone frontale n’est pas assez touffue.

Cette technique a longtemps été l’une des plus efficaces, mais elle est aujourd’hui surpassée par son « héritière » la FUE automatisée IFA ( Implantation Folliculaire Automatisée), qui allie la technique traditionnelle et la technologique.

Comment ça marche ?

La technique FUE traditionnelle est entièrement manuelle ce qui rend le traitement long que ce soit pour le médecin ou le patient.

Le médecin, munit d’une petite lame de forme circulaire, va prélever des greffons (ou unités folliculaires) contenant en moyenne un à trois cheveux, rarement quatre ; il effectuera ces prélèvements au niveau de la zone capillaire « donneuse » : celle où les cheveux conservent une capacité de renouvèlement optimale.

C’est à l’aide d’une pince que le médecin va extraire cheveu par cheveu chaque greffon. Pour réaliser cette opération, il risque de causer de petites cicatrices qui, à terme, seront invisibles à l’œil nu.

Une fois tous prélevés, le médecin va s’atteler à la ré implantation des greffons, au niveau de la zone « receveuse » : celle que le patient souhaite traiter.

C’est encore manuellement que le médecin va un à un, implanter chaque greffon. Pour réaliser les implantations, il va se servir d’une aiguille qui lui permettra de guider l’implantation.

Si le cheveu est bien prélevé, une fois ré implanté il va conserver sa capacité de renouvèlement et donc repousser petit à petit pour permettre d’obtenir le résultat souhaité.

Qu’est-ce qu’une trans-section ?

Celle-ci correspond à une destruction partielle ou totale du bulbe, qui aura pour conséquence de rendre le cheveu incapable de se renouveler et donc de repousser normalement lorsqu’il sera ré implanté chez le patient.

Quels sont les inconvénients de la technique FUE traditionnelle ?

La greffe de cheveux par la technique FUE traditionnelle est très longue car elle est très minutieuse. En effet, les cheveux sont travaillés un à un et demandent donc une attention toute particulière au médecin qui les prélève, surtout pour éviter les trans-sections.

On dénombre d’ailleurs que par le biais de cette technique, 15 à 20% des greffons prélevés correspondent à des trans-sections ! Ce qui est énorme pour un patient qui n’a pas la possibilité de prélever un nombre important de greffons.

Néanmoins cette technique procure donc un résultat précis au millimètre près, pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

Quels sont les résultats ?

Après la greffe, les cheveux poussent très rapidement. En effet, ils mesurent environ 1 cm seulement 1 mois après l’intervention. Ils continuent évidemment à pousser avec le temps, les résultats de la greffe étant définitifs.

C’est un procédé indolore qui permet de dire définitivement adieu aux problèmes de calvitie.

Cette technique peut néanmoins engendrer l’apparition de quelques rougeurs, mais celles-ci disparaîtront rapidement. Et l’absence de cicatrice post opératoire est garantie !