Quelles sont les causes du déchaussement dentaire ?

Le déchaussement dentaire se caractérise par une perte du tissu gingival autour de la dent, et donc par l’exposition de la racine dentaire. Si un brossage vigoureux peut être mis en cause dans le déchaussement, il faut reconnaître qu’il existe d’autres causes au déchaussement des dents. Quelles sont-elles ? Comment traiter naturellement le déchaussement dentaire ?

Les causes du déchaussement des dents

Elles sont diverses. Parmi les plus fréquentes, on peut évoquer notamment une maladie gingivale à l’exemple d’une parodontite ou d’une gingivite ; il peut aussi faire suite au bruxisme ou à un clenching qui se caractérise par un serrement de dents. Un brossage excessif et vigoureux peut aussi expliquer le déchaussement des dents, tout comme l’usage d’une brosse à dents inadaptée ; des dents croches ou un mauvais positionnement dentaire, ou bien une complication après un traitement orthodontique (correction de l’alignement dentaire), la mastication excessive de gomme à mâcher ou de chewing-gum, sont autant de facteurs pouvant expliquer un déchaussement des dents.

Les risques du déchaussement des dents 

Les conséquences d’un déchaussement des dents en l’absence d’un traitement sont pour l’essentiel : une sensibilité dentaire pouvant conduire à la perte des dents. On peut aussi constater une certaine mobilité des dents, qui bougent dès lors qu’elles sont en contact avec la langue.

Les traitements du déchaussement des dents

Tout traitement du déchaussement dentaire doit nécessairement commencer par un nettoyage bucco-dentaire réalisé par un dentiste. Ce nettoyage a pour but d’enlever la plaque dentaire en réalisant un détartrage ainsi qu’un surfaçage qui, dans ce cas permet d’enlever le tartre sous la gencive. Le surfaçage permet d’équilibrer la surface de la plaque afin de faciliter le nettoyage et éviter que les bactéries ne s’y installent. En complément de ce traitement, une prescription d’antibiotiques permet d’éviter une infection bactérienne.

Le détartrage et le surfaçage sont principalement indiqués pour le traitement d’un déchaussement modéré, faisant suite à une gingivite.

Lorsque le déchaussement dentaire est important, une greffe de gencive est réalisée. Celle-ci consiste à prélever une fine couche de tissu au niveau du palais que l’on pose sur la base de la dent. Cette greffe a pour objectif d’empêcher que le déchaussement ne progresse, et surtout de recouvrir la dent exposée.

La prévention du déchaussement des dents

Parmi les mesures de prévention du déchaussement dentaire, on préconise de procéder à un bon brossage des dents. Ceci suppose d’abord un brossage vertical (haut vers le bas), ensuite un brossage de la face interne, et enfin le dessus des dents.

Une bonne hygiène bucco-dentaire permet aussi d’éviter que les dents ne se déchaussent. Elle consiste à réduire la consommation d’alcool et de tabac, à éviter le sucre, et aussi à adopter une alimentation équilibrée.

Enfin, une consultation fréquente chez le dentiste permet d’avoir une idée précise sur la santé des dents.

TCE TUNISIE

chirurgie esthetique Tunisie prix pas cher