rhinoplastie-fonctionnelle-rhinoplastie-reparatrice

Quelle est la différence entre rhinoplastie fonctionnelle et rhinoplastie réparatrice ?

Toutes les demandes en chirurgie du nez n’ont pas pour but une correction esthétique. Autrement dit, ce n’est pas uniquement dans l’espoir de corriger la forme déplaisante du nez que certains consultent. D’autres demandes visent l’amélioration de la fonction du nez, tandis qu’il y a des patients qui consulteront à la suite d’un traumatisme, telle une fracture du nez. Dès lors, bien qu’on parle de rhinoplastie pour désigner la chirurgie du nez dans l’ensemble, il faut y différencier la rhinoplastie fonctionnelle de la rhinoplastie réparatrice voire aussi de la rhinoplastie esthétique.

C’est quoi la rhinoplastie fonctionnelle ?

Quand on parle de chirurgie fonctionnelle du nez, on parle de cette rhinoplastie qui vise à améliorer la fonction respiratoire du nez. La correction chirurgicale du nez a pour objectif de permettre au patient de mieux respirer.

Les principales causes d’obstruction nasale pouvant causer des difficultés respiratoires et nécessiter une chirurgie sont : les cas de déviation de la cloison nasale, des cas d’hypertrophie des cornets, ou des cas où la valve nasale se trouve fragilisée.

Il en résulte des problèmes respiratoires en raison de l’obstruction des voies aériennes. Dès lors, une chirurgie peut être réalisée pour, par exemple, redresser la cloison nasale déviée et ainsi offrir une meilleure respiration au patient. Cette chirurgie est alors nommée une septoplastie. Elle consiste à réséquer l’excès ostéo-cartilagineux (os et cartilage) afin d’ouvrir les voies aériennes.

Mais, outre la correction de la cloison nasale, cette chirurgie fonctionnelle peut être associée à une rhinoplastie classique, si le patient estime qu’il est insatisfait par la morphologie de son nez. Dans ce cas, on pratiquera une septorhinoplastie.

Quelle différence avec la rhinoplastie réparatrice ?

La chirurgie reconstructrice du nez se distingue de la rhinoplastie esthétique et de la rhinoplastie fonctionnelle, par le fait qu’elle est pratiquée le plus souvent à la suite d’un traumatisme du nez ayant causé une fracture du nez ou la perte d’une de ses substances.

Toutefois, étant donné que le traumatisme du nez peut entraîner une gêne esthétique, on peut estimer que la rhinoplastie réparatrice et la rhinoplastie esthétique sont la même chose, puisque la correction vise l’embellissement du nez. Il en va de même de la gêne fonctionnelle qui peut résulter du traumatisme, pouvant faire conclure que la chirurgie réparatrice et la chirurgie fonctionnelle désignent la même réalité, la correction des difficultés respiratoires.

Or, il faut tenir en compte que la déformation du nez que corrige la rhinoplastie réparatrice n’est pas naturelle, qu’elle fait suite à un accident. Du fait qu’elle soit post-traumatique, la rhinoplastie réparatrice est différente des autres chirurgies du nez. D’ailleurs, il est indiqué qu’une telle chirurgie de réparation du nez doit se faire 10 jours après le traumatisme.