Quelles sont les interventions de la chirurgie du ventre ?

Comme le visage, le ventre a une chirurgie esthétique qui lui est propre. Il existe donc des interventions spécifiques pour remodeler le ventre. Les principales interventions de la plastie du ventre sont : l’abdominoplastie et la liposuccion abdominale. Si le résultat de chacune de ces opérations est d’avoir le ventre plat, l’une et l’autre sont toutefois différentes. C’est en réduisant l’excès de peau pour l’une, et pour l’autre l’excès de graisse que l’on remodèle la paroi abdominale. Mais, y a-t-il une différence entre la chirurgie esthétique du ventre et la chirurgie réparatrice du ventre ?

C’est quoi l’abdominoplastie esthétique ?

L’une des interventions phares de la chirurgie esthétique, par le nombre de sollicitations dont elle fait l’objet, si l’on s’en tient aux statistiques de la chirurgie esthétique, est l’abdominoplastie. Cette intervention traite essentiellement du relâchement du ventre. La chirurgie de la paroi abdominale vise à supprimer les excédents cutanés causés par le relâchement du ventre. C’est pourquoi on parle aussi de dermolipectomie abdominale, ce qui signifie que le remodelage du ventre consiste surtout à enlever cet excédent de peau.

Outre l’excès de peau qui résulte de la perte d’élasticité et de tonicité de la peau ventre, la chirurgie esthétique du ventre permet aussi de resserrer les muscles de la paroi abdominale. Ce qu’on appelle diastasis des muscles grands droits.

C’est ce raffermissement de la paroi musculaire abdominale qui donne l’impression de « tablettes de chocolat ». Sinon, en général, on parle d’abdominoplastie pour désigner l’opération sollicitée par les patients qui ont mal de leur « tablier abdominal » et qui veulent en finir.

Pourquoi la liposuccion abdominale alors ?

Ce résultat ne saurait être atteint si jamais on traite de l’excédent de peau seulement, alors qu’il y a un stockage de graisse au niveau de l’abdomen. En d’autres termes, un patient ayant bénéficié seulement de l’ablation du tissu cutané excédentaire, tandis que de la graisse localisée est esquivée ne saurait obtenir un ventre plat. De même, une lipoaspiration qui se fera sans traiter l’excès de peau alors qu’il y en a, conduira à l’échec de la chirurgie de la paroi abdominale. Mais en cas d’excès graisseux seulement, une lipoaspiration abdominale sera suffisante. La liposuccion du ventre s’inscrit donc dans le projet de la chirurgie esthétique du ventre et permet de prélever les graisses excédentaires.

Qu’en est-il de la mini-abdominoplastie ?

Comme son nom l’indique, elle est une « petite » abdominoplastie. Elle est principalement réservée aux patients qui manifestent un excès de peau modéré au niveau du ventre. Cette peau excédentaire se localise en-dessous du nombril. Elle nécessite donc un mini-lifting du ventre, et, à la différence de l’abdominoplastie classique, est réalisée sans aucun déplacement ou repositionnement du nombril.

Quelle différence entre abdominoplastie esthétique et réparatrice ?

L’abdominoplastie réparatrice consiste à la même opération que la plastie du ventre que l’on vient de décrire. La principale différence c’est qu’on parle de chirurgie réparatrice pour qualifier un acte chirurgicale visant à corriger des séquelles. Dans le cas suivant, l’abdominoplastie est recommandée pour corriger les séquelles d’une grossesse (abdominoplastie après césarienne), les séquelles d’une chirurgie de l’obésité (abdominoplastie post chirurgie bariatrique), etc.

L’accouchement, la perte de poids importante qui résulte d’un traitement chirurgical de l’obésité entraîne un affaissement de la peau inesthétique. La chirurgie réparatrice de la paroi abdominale contrairement à l’autre, peut être prise en charge par la sécurité sociale, et c’est là l’autre différence.

TCE TUNISIE

chirurgie esthetique Tunisie prix pas cher