dermatologie-medecine-esthetique

Quelles sont les indications de la dermatologie esthétique ?

Que l’on s’entende bien, la dermatologie esthétique bien qu’elle ait la beauté pour finalité, n’est pas la chirurgie esthétique. Pour dire la chose autrement, un dermatologue esthétique ne pratique pas d’interventions chirurgicales. L’ensemble des interventions en dermatologie sont non-invasives. Ce n’est donc pas parce qu’il peut réaliser un peeling dermatologique ou bien un comblement de rides par injection de Botox, que vous demanderez à votre dermato de vous faire une réduction mammaire. Cet article vous propose quelques-unes des interventions réalisées par le dermatologue esthétique.

Qu’est-ce que la dermatologie ?

L’adjectif « esthétique » rajouté à ce mot commun n’est pas seulement pour faire beau. Parce qu’il existe en réalité une autre spécialité que l’on nomme la dermatologie médicale. De manière générale cependant, quand on parle de dermatologie, on désigne cette spécialité dans le domaine de la médecine qui s’occupe de problèmes de la peau.

On distingue les maladies de la peau ayant une incidence cosmétique et psychologique et d’autres ayant des répercussions sur le plan esthétique et psychologique. Dans le 1er cas, ce sont des pathologies comme l’acné, la pelade, l’angiome, la rosacée, eczéma, psoriasis etc. Ce sont ces maladies dont traite la dermatologie médicale.  Dans le 2nd cas, il s’agira de traiter les rides du visage, les paupières tombantes, l’alopécie androgénétique, de diminuer les ridules, etc. La dermatologie intervient aussi dans un 3ème cas, la cancérologie et permet la prise en charge des carcinomes, du mélanome malin, les cancers cutanés, etc. Tout compte fait, c’est le traitement des maladies cutanées qui intéressent la dermatologie. C’est le « comment », la méthode de traitement qui permet donc de distinguer une dermatologie de l’autre.

Quand la médecine esthétique remodèle la dermatologie

Avec l’avènement de la médecine esthétique, la dermatologie a pris un sérieux coup comme l’explique Louise Hefez dans son livre intitulé La Dermatologie est-elle encore une médecine ? Il y a en effet un boom d’offres de soins essentiellement esthétique dans le domaine. Ainsi, alors que hier le dermatologue traitait une maladie de la peau, aujourd’hui il propose de rendre la peau plus belle. Une ride ou une paupière tombante ne sont pas des maladies, bien qu’il s’agisse d’une perte d’élasticité de la peau. Elles n’ont à proprement parler, aucune incidence sur la vie. On ne vit pas moins ou plus mal parce qu’on a des ridules. Si, certains psychologiquement ne supportent pas.

La dermatologie esthétique ou une chirurgie sans cicatrices

Ainsi, on trouvera de nombreuses interventions dans le domaine de la médecine esthétique qui sont réalisées par des dermatologues. Ils proposent à certaines interventions de la chirurgie esthétique, une véritable alternative en évitant au patient de subir une incision, une suture et de longues suites opératoires.

Pour la ptose des paupières par exemple, lorsque la chirurgie parle de blépharoplastie, le dermatologue esthétique lui, il parle de la blépharoplastie médicale. C’est un traitement des paupières tombantes par Plexr. Quand on parle de liposuccion en chirurgie, en dermatologie on parlera de la Cryolipolyse qui est une technique d’élimination des graisses par le froid. Quand on parlera de lifting du visage pour supprimer les rides, la dermatologie évoquera le traitement des rides par injection de Botox. A la greffe des cheveux elle opposera le traitement de la calvitie par PRP. Pour l’amélioration de la couleur et de la texture de la peau, la dermato invoquera le Peeling… Autant d’interventions qui se caractérisent toutes par l’absence d’incision, de suture, de cicatrices.