Quelles sont les différentes malformations congénitales du sein ?

Il existe chez les femmes, une inégalité naturelle des seins. Certaines ont de très gros seins, d’autres de petits seins et même celles qui n’ont pas de seins du tout. La grosseur et la forme du sein peut être source de plaisir ou de déplaisir. Dans ce dernier cas, les femmes souffrant de malformations mammaires savent ce que souffrir du « sein » signifie.

Certaines de ces malformations subsistent dès la naissance, tandis que d’autres font suite à des traumatismes. Quelle que soit la cause, une malformation mammaire est souvent mal vécue. On distingue 4 types de malformations du sein : l’aplasie, le syndrome de Poland, le sein surnuméraire ou les seins tubéreux.

L’aplasie du sein et/ou du mamelon

Elle se caractérise à la puberté, et même après, par une absence totale de développement du sein. Cette malformation touche aussi bien la glande mammaire que le mamelon. Avec une hypoplasie, il est tout à fait possible d’avoir un petit mamelon. Mais, il n’est pas possible d’avoir un sein sans mamelon. L’aplasie peut être unilatérale ou bilatérale.

Alors qu’une réduction mammaire sera envisagée pour traiter une hypertrophie mammaire, le traitement de l’hypotrophie mammaire va consister généralement à réaliser une plastie du sein, plus particulièrement une chirurgie d’augmentation mammaire par pose de prothèse ou par lipofilling du sein, afin de corriger l’asymétrie et restaurer le volume. Les cas d’agénésie sont parfois associés au syndrome de Poland.

Le syndrome de Poland

La première description de cette maladie du sein a été faite en 1841 par Alfred Poland. Ce syndrome se caractérise principalement par une absence de la partie du muscle pectoral inférieur, par une hypoplasie mammaire, par une réduction de la quantité du tissu graisseux dans l’aisselle, ainsi que des malformations des mains et des côtes ; sans oublier que le mamelon est souvent très haut.

Les causes de cette pathologie restent jusqu’aujourd’hui encore très floues. Mais, le traitement est possible, et consiste à une correction chirurgicale. Le traitement du syndrome de Poland chez les filles consiste à mettre en place, dans la période pré-pubertaire, un expanseur sous la peau. Une chirurgie de reconstruction mammaire est envisagée chez les patients adultes.

Mamelon et sein surnuméraire

A) seins surnuméraires axillaires bilatéraux; B) sein surnuméraire droit sans mamelon portant confusion avec un lipome axillaire; C) masse axillaire gauche correspondant à un sein accessoire | Source : ncbi.nlm.nih.gov

Il s’agit d’une malformation qui se caractérise par l’apparition d’un ou de plusieurs mamelons. La ligne de lactation est l’endroit idéal où l’on retrouve le plus souvent le mamelon surnuméraire. Généralement de petite taille, le mamelon surnuméraire est parfois confondu à une tâche de naissance. Il en existe cependant de grandes tailles, localisé dans le repli du sein.

Le traitement du mamelon surnuméraire consiste le plus souvent à pratiquer une exérèse chirurgicale du mamelon ainsi que du tissu sous-jacent.