Rhinoplastie : quelle indication pour la technique fermée ?

Indiquée pour corriger l’apparence du nez, notamment pour modifier sa forme ou sa taille, la rhinoplastie peut se faire selon deux principales voies d’abord. En fonction de l’endroit où le plasticien situera ces incisions, on peut avoir une rhinoplastie par voie ouverte ou une rhinoplastie par voie fermée. Mais quand faut-il envisager la technique ouverte ou la technique fermée ? Qu’est-ce que la rhinoplastie par voie fermée ?

Corriger le nez, plus qu’une technique

Qu’il s’agisse de la rhinoplastie classique, de la rhinoplastie ethnique ou de la rhinoseptoplastie, la technique fermée peut être la solution pour remodeler le nez.

Il est nécessaire de rappeler, avant de parler plus spécifiquement de la chirurgie du nez par voie fermée, que la rhinoplastie n’est envisageable qu’à partir de 15 à 17 ans, une fois que la croissance des os du nez est terminée. L’intervention permettra alors de corriger une disgrâce du nez ou alors de réparer une cloison nasale déviée afin d’améliorer les fonctions respiratoires du nez.

Pour ce faire, le chirurgien a le choix entre deux voies d’abord, c’est-à-dire entre deux techniques lui permettant d’accéder au nez (os et cartilage) afin de le modifier : la voie ouverte et la voie fermée.

Qu’est-ce la voie fermée ?

La chirurgie du nez par voie fermée désigne simplement la technique de remodelage du nez en passant par les voies internes. Autrement dit, en procédant à des incisions à l’intérieur du nez. C’est pourquoi on nomme aussi cette intervention, la chirurgie du nez par voie endonasale. L’avantage de cette technique c’est que les cicatrices sont situées à l’intérieur des narines et donc qu’elles sont complètement invisibles contrairement à la chirurgie du nez par voie ouverte qui nécessite une incision externe, réalisée au niveau de la columelle, et donc qui laisse une petite cicatrice.

Avec la technique fermée, l’accès à la structure ostéo-cartilagineuse qui doit être modifiée se fait en passant sous la peau. Toutes les corrections sont effectuées sous la peau, alors qu’avec la technique ouverte, il faut soulever préalablement la peau recouvrant le nez pour effectuer toutes les modifications.

Pourquoi une rhinoplastie par voie fermée ?

Il faut savoir que le choix de la technique de rhinoplastie dépend de chaque chirurgien. Qu’il adopte la voie fermée est plus une question d’aisance qu’une obligation.

Il n’y a donc pas un cas spécifique qui nécessite qu’il adopte l’approche par voie fermée. Les indications de la technique par voie fermée sont les mêmes que celles de la technique par voie ouverte. Il s’agira toujours de corriger un nez trop grand, trop petit ; modifier une pointe du nez, enlever une bosse, etc.

D’ailleurs, la complexité de la rhinoplastie par voie fermée, oblige de nombreux chirurgien à opter pour la voie ouverte.