Remboursement des prothèses dentaires : ce qui a changé depuis le 1er avril

Le 1er avril, journée traditionnellement et internationalement reconnue comme étant celle des plaisanteries, des canulars. Et pourtant, une annonce majeure a été faite, celle du remboursement du tarif de certaines prothèses dentaires, notamment la prothèse en céramo-métal dont le plafond ne peut plus excéder les 530 euros ou une couronne en zircone dont le prix a été fixé à 480 euros.

Quels sont les changements opérés dans le domaine de la médecine et chirurgie dentaire en ce début d’année ?

Les mesures du plan 100% santé

Afin de faciliter l’accès aux soins de santé, le gouvernement a décidé du plafonnement du prix de certaines prothèses dentaires.

Par exemple, pour la pose d’une couronne en zircone sur une dent visible (canine, prémolaire, incisive), le médecin-dentiste ne plus vous exiger de payer plus de 480 euros. Le montant de sa facture a été arrêté à ce prix. Tout comme la pose d’un bridge céramo-métallique dont le prix moyen jusque-là s’élevait à 1575€ a été revu à la baisse et passe ainsi à 1465 euros sur une incisive. Une couronne métallique dont le prix était de 327 euros en moyenne, passera à 290 euros à compter du 1er avril 2019.

Cependant, ce plafonnement n’inclut pas le tarif d’une couronne céramo-métal pour des dents moins visibles.

Réduire le reste à charge (Rac) des assurés

Ces nouveaux tarifs applicables sont le fruit d’une convention signée entre l’Union dentaire, la Confédération nationale des syndicats dentaires et l’Assurance Maladie en juin 2018. Cette convention nommée convention 2019-2023 objecte une réduction du reste à charge des assurés afin de lutter contre le renoncement aux soins de 17 % de la population d’une part et d’autre part, préparer la réforme du risque à charge zéro pour 2021.

Bien que ces premières mesures restent à féliciter, il va s’en dire que ceux des patients qui désirent des soins sophistiqués seront soumis à des honoraires libres de la part du médecin. Sinon, pour l’instant, certaines prothèses bénéficient d’un remboursement intégral de la part de l’Assurance Maladie.

Trois types de devis pour les prothèses dentaires

La réforme dans le domaine de soins dentaires a aboutit à la mise en place de trois types de tarifs de la part du chirurgien-dentiste.

  • Le « reste à charge 0 » concerne 45 % d’actes prothétiques plafonnés et remboursés intégralement.
  • Les « taris maîtrisés » concernent 25 % d’actes effectués sans obligation de prise en charge intégrale.
  • Les « tarifs libres » concernent 30 % d’actes sans plafonnement pour lesquels l’assuré peut décider de choisir les techniques et les matériaux qui lui conviennent.

TCE TUNISIE

chirurgie esthetique Tunisie prix pas cher