Quelles sont les complications possibles d’une chirurgie des fesses ?

Il fut un temps où l’on redoutait la pose d’implants en raison du risque de cancer qu’on imaginait à cette chirurgie. Or, de nombreuses études scientifiques tendent non pas à démontrer l’innocuité de la prothèse, mais surtout à affirmer que jusqu’à présent il n’existe aucun rapport de cause à effet entre l’implant et le cancer.

Qu’il s’agisse de l’implant mammaire ou de l’implant fessier, tous sont fabriqués en silicone et aurait donc constitué le même danger pour le patient. Or jusqu’à présent, en dehors des cas de rejet de l’implant fessier, aucun cancer « des fesses » n’a été enregistré. Est-ce à dire que la chirurgie des fesses ne présente aucun risque ?

Les complications de l’augmentation des fesses

Parmi les interventions de la plastie des fesses se trouve en bonne place, plus seulement au Brésil, l’augmentation des fesses qu’elle soit par pose d’implants ou par lipofilling.

Si cette chirurgie permet de corriger les fesses plates et donc d’avoir des fesses rebondies, arrondies, etc., elle présente un certain nombre de complications qu’il vaut mieux connaître. Certaines de ses complications sont liées principalement à l’implant comme le risque de formation d’une coque fibreuse autour de la prothèse, le risque de dégonflement ou de rupture de l’implant avec possibilité pour le produit de remplissage de se déverser dans l’organisme.

Au niveau des fesses elles-mêmes, il risque d’y apparaître des vergetures si l’implant est volumineux, sans oublier la possibilité d’une perte temporaire de la sensibilité.

Les autres complications sont entre autres, le risque d’accidents thrombo-emboliques et précisément la phlébite ou l’embolie pulmonaire ; un risque d’épanchement lymphatique, voire l’apparition d’un hématome, sans oublier les troubles de la cicatrisation et des cas rares, mais possibles, d’infection.

Les complications du lifting des fesses

Le lifting fessier est envisagé en chirurgie esthétique pour corriger la ptose des fesses, c’est-à-dire les cas de relâchement cutané au niveau du fessier. Cette chirurgie peut s’associer à la mise en place d’un implant fessier ou se faire isolément.

Les risques ou complications du lift fessier sont pour l’essentiel le risque de nécrose dont l’un des facteurs pouvant contribué à sa survenue est le tabac. Certes, une traction exercée sur l’extrémité des lambeaux peut aussi causer la nécrose après une chirurgie de la ptose des fesses, mais ce facteur peut être contrôlé.

Si la phlébite et l’embolie pulmonaire sont aussi à craindre ici, l’une des complications tardives du lifting des fesses est le risque de réapparition de la ptose, principalement chez les patients pris en charge dans le cadre d’une chirurgie post-obésité.

 

TCE TUNISIE

chirurgie esthetique Tunisie prix pas cher