Que faut-il faire avant et après une réduction mammaire ?

S’engager à se faire opérer, que ce soit pour une raison médicale ou esthétique, n’est pas une décision facile à prendre. A moins qu’il ne s’agisse d’une urgence médicale, autrement il faut s’informer sur l’acte chirurgical que l’on veut entreprendre.

Cet article propose des conseils avant et après une réduction mammaire afin d’aider celles qui souhaitent en finir avec l’hypertrophie mammaire à prendre la meilleure décision. Elles y trouveront comment se préparer à une réduction mammaire, et quel est le déroulement des suites opératoires de la chirurgie de réduction du volume des seins.

Avant l’opération de réduction mammaire

  • A 1 mois de l’opération

Après la prise de rendez-vous avec le chirurgien et l’anesthésiste, il est recommandé de faire un tour à la pharmacie afin d’y acheter des bas de contention, et si possible prendre aussi des antalgiques nécessaires après l’opération pour soulager les douleurs.

Par ailleurs, pour une meilleure cicatrisation et surtout éviter une nécrose cutanée, il est conseillé d’arrêter de fumer 1 mois avant et après la chirurgie. Tout médicament à base d’aspirine est proscrit la semaine qui précède l’acte chirurgical.

  • La veille de l’opération

En plus de s’épiler les aisselles, le patient devra prendre une douche à la Bétadine en mettant l’accent aussi bien sur les zones  à opérer que sur les aisselles, la zone génito-anale et les pieds.

  • Le jour de l’opération

Le patient doit prendre une autre douche à la Bétadine et surtout rester à jeun.

Après l’opération de réduction mammaire

En cas de douleurs après une réduction mammaire comme après toute autre chirurgie, le patient peut prendre des antalgiques. Un état de somnolence et de fatigue après l’opération est tout à fait normal.

Après une réduction de l’hypertrophie mammaire, il est fortement déconseillé de dormir sur le ventre. Pendant 1 mois, il faudra porter un soutien-gorge. Le bas de contention quant à lui devra être gardé jusqu’au retour à la vie socio-professionnelle. Il faudra aussi penser à trouver une infirmière qui remplacera en moyenne 2 fois la semaine, les pansements.

En plus de penser à hydrater les seins, il faudra surtout éviter d’exposer les cicatrices de la réduction mammaire aux rayons UV, ceci pendant au moins 1 an.

Après une réduction des seins, il est tout à fait possible de prendre une douche dès le lendemain à condition d’avoir un pansement imperméable. Quant aux bains, il ne faut y songer qu’après la disparition complète des croûtes.

Après un arrêt de travail de 10 jours environ, le patient pourra reprendre ses activités. S’il veut pratiquer un sport, ce ne peut être possible qu’après 1 mois. Durant les 2 semaines qui suivent l’opération, il doit éviter le port des lourdes charges.

Laisser un commentaire

Si vous avez une question, n'hésitez à la poser Ici, nos chirurgiens répondront à toutes vos interrogations :