choisir-protheses-mammaires

Quelle prothèses mammaires choisir ?

Dans le but de corriger des défauts dans la poitrine, on implante des prothèses mammaires soit dans la poitrine soit on les met dans le soutien-gorge.

Reconstruire par des prothèses mammaires, est considérée la méthode la plus simple de reconstruction mammaire. Cette technique est généralement utilisée lorsque la peau est encore souple pour qu’elle s’adapte à l’augmentation du volume.

Lors de la chirurgie esthétique, la prothèse est mise sous la peau et le muscle grand pectoral.

Pour la création d’un nouveau sillon sous-mammaire, on applique un décollement à la paroi thoracique inférieure.

Toute enveloppe de silicone remplie de gel de silicone ou d’eau physiologique, constitue une prothèse mammaire.

La prothèse mammaire peut avoir plusieurs formes. Elle peut être ronde ou anatomique, lisse ou texturée.

Pendant l’intervention chirurgicale qui peut durer de une à deux heures, la patiente serait soumise à une anesthésie générale classique.

Après la chirurgie, l’hospitalisation va durer de 10 à 15 jours.

Pour supporter les douleurs post opératoires, on  doit prendre un antalgique puissant pendant les 48 heures qui suivent l’intervention chirurgicale.
On doit garder le pansement et le réaliser tous les deux jours. Les fils de suture seront retirés après deux semaines de l’intervention.

Les résultats de la reconstruction mammaire par les prothèses mammaires ne sont observés qu’après deux ou trois mois. Et la prothèse définitive est mise en place après six mois de la première intervention.

Malgré leur efficacité surtout du côté esthétique, les prothèses mammaires peuvent causer des problèmes surtout que leur enveloppe vieillit avec le temps et peut se rompre à tout moment.

Aussi on ne peut jamais aboutir à des résultats parfait surtout de point de vu forme et taille des seins. Aussi la non-conformité du gel utilisé dans les prothèses mammaires peut engendrer la rupture.