peeling-chimique-tunisie

Peeling chimique Tunisie

Qui n’a jamais rêvé d’avoir une belle peau et même après 60 ans pourquoi pas ?

Nous constatons toutes vers 50-55 ans l’apparition de taches pigmentaires, de rougeurs, de petits vaisseaux sanguins, de poils inesthétiques sur le corps mais hélas aussi sur le visage.

Alors, nous nous posons la question : que faire ? Mettre une bonne couche de fond de teint, de la poudre de riz, tout ce qui peut dissimuler ces imperfections ou se tourner vers une méthode  plus efficace mais aussi plus couteuse, il faut l’avouer, à savoir un peeling.

Peeling est un terme anglais, qui signifie « peler ». Ce terme  est tout à fait approprié car quelle que soit la technique utilisée, la couche superficielle de la peau est détruite ce qui provoque une régénération de celle-ci. La couche superficielle qui était abimée, tachée, pigmentée disparaît : c’est une sorte de pelage !

Le peeling est proposé aux femmes et aux hommes qui sont à la recherche du naturel ! Le coup d’éclat, la bonne mine permanente, une peau douce et soyeuse, et surtout à ceux et celles qui n’ont pas envie de se faire injecter des produits étrangers tels que la toxine botulique ou l’acide hyaluronique AH.

Un peeling est toujours un traitement de la peau, cette peau qui est le plus grand organe du corps, dont la surface est évaluée à 1,5-2m2 et qui assure des fonctions variées et multiples. C’est un organe sur lequel le vieillissement est particulièrement visible car notre peau vieillit dans sa couche interne, le derme et dans sa couche externe, l’épiderme.

L’épiderme d’une épaisseur moyenne d’environ 0,1mm, forme une surface protectrice contre les influences extérieures dont il subit les agressions et dont il garde les traces qui s’accumulent tout au long de la vie (taches, cicatrices, rides…). Nous avons une chance, l’épiderme est le siège d’un renouvellement cellulaire très actif, mais si les cellules sont remplacées tous les 28 jours dans une peau jeune, ce n’est plus les cas dans une peau vieillissante.

Le derme est un tissu conjonctif qui renferme les fibres de collagène qui donnent à la peau sa très grande résistance. Dans le derme se trouvent également les fibres élastiques ou élastine qui donnent au tissu sa grande souplesse. Avec le temps, la synthèse de ces fibres diminue et leur dégradation augmente.

Si vous envisagez de redonner éclat et fraîcheur à votre visage, sachez que plusieurs sortes de peelings existent : les peelings mécaniques, chimiques et thermiques (laser), mais aujourd’hui, notre intérêt se porte sur les peelings chimiques.

Ils dépendent de l’état de la peau, plus elle est abimée, plus elle est traitée en profondeur, raison pour laquelle on distingue : le peeling chimique superficiel, le peeling chimique moyen et le peeling chimique profond.

Le produit utilisé pour le peeling superficiel est l’acide glycolique (AHA) obtenu à partir d’extraits de canne à sucre, de betterave ou de raisin. Ce produit pénètre très bien dans la peau et élimine les cellules mortes. Il permet d’en améliorer la texture, de faire disparaître l’acné ou l’hyperpigmentation. Le résultat est à la mesure du traitement, modeste et transitoire, mais c’est un super coup d’éclat qui peut durer un an ou deux si 4 à 6 séances à une semaine d’intervalle ont été faites.

Si votre peau est plus abimée, on vous proposera peut-être un peeling moyen. Le produit utilisé est plus fort puisqu’il s’agit de l’acide trichloracétique (TCA, analogue à l’acide acétique donc au vinaigre !).

L’épiderme et la partie superficielle du derme vont se renouveler complètement par ce traitement qui fait disparaître les taches brunes, améliore l’élasticité de la peau et lisse les fines ridules. Il faut compter 2 semaines de rougeurs dues à la desquamation et en raison des œdèmes inesthétiques éviter les apparitions publiques pendant 3 à 4 jours !

Le résultat est plus visible et plus durable que le peeling superficiel (un peu plus douloureux aussi).

Sur une peau très abimée et avec une volonté très grande de vouloir rajeunir de 10 à 15 ans, on peut pratiquer un peeling profond. Le produit est le phénol, un acide beaucoup plus puissant que les précédents puisqu’il provoque un renouvellement total de l’épiderme et une régénération du derme.

Le traitement est réalisé sous anesthésie générale, en clinique et les suites sont généralement lourdes : œdèmes, retrait indispensable de la société pendant 8 jours minimum, pas d’exposition au soleil pendant 3 mois…c’est assez contraignant, mais le résultat est, paraît-il, spectaculaire.

Un tel peeling ne sera réalisé qu’une seule fois dans une vie ; quant au prix pour un visage complet il faut compter plusieurs milliers de francs.