Kalinox ou le secret de la beauté sans douleur

No pain no gain, dit-on souvent pour dire que le prix du bonheur est la souffrance. Et pourtant, cet adage populaire n’est pas toujours vrai. Du moins, pas dans le domaine de la chirurgie esthétique où grâce au Kalinox, il est possible de corriger les défauts physiques, d’atteindre la beauté, sans aucune souffrance ni douleur.

Qu’est-ce que c’est donc ce Kalinox dont on parle aussi bien en chirurgie plastique qu’en médecine esthétique et dont on vante la victoire sur la souffrance ?

Kalinox un gaz médical et un antalgique

Mélange d’oxygène et d’azote, le Kalinox est un gaz médical jadis utilisé dans les cabinets dentaires et dans les structures hospitalières lors des accouchements afin de soulager les douleurs. On l’appelle aussi le MEOPA (mélange équimolaire d’oxygène et de protoxyde d’azote) dont il est composé à 50% chacun. Ce gaz a un effet euphorisant aussi. L’absorption ainsi que l’élimination du protoxyde d’azote s’effectue par voie pulmonaire.

La douleur en chirurgie esthétique

Il est fréquent, dans divers actes de chirurgie esthétique, que soit utilisé soit une anesthésie locale, une anesthésie vigile ou une anesthésie générale pour atténuer les douleurs éventuelles que le patient peut subir durant l’opération.

Le choix du type d’anesthésie est fonction du type d’intervention à pratiquer, mais aussi de la sensibilité de chaque patient. Ainsi, il sera possible de réaliser un lifting des cuisses simplement avec une anesthésie locale chez l’autre, et chez l’autre avec une anesthésie loco-régionale. C’est que la douleur n’est pas la même chez tous. Et c’est ce que nous dit l’IASP à savoir, l’International Association for the Study of Pain. Selon cette structure, la douleur est « une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à une lésion tissulaire réelle ou potentielle ». Elle est donc de l’ordre de la subjectivité. Mais n’empêche qu’elle soit réelle.

Utilisation du Kalinox en interventions esthétiques

C’est donc pour en finir avec cette douleur, que la médecine esthétique se veut moins invasive. Elle devient à travers différentes interventions, une alternative à la chirurgie esthétique et propose ainsi des interventions ayant le même résultat mais sans douleur.

Le Kalinox intervient par exemple, non pas comme une intervention, mais comme une solution contre la douleur. Au cours de l’intervention, le patient doit porter un masque à travers lequel le Kalinox est administré. Il le maintient lui-même sur son visage pour le respirer.

En fonction de ses besoins, si la douleur s’intensifie, le patient la possibilité de régler le débit du mélange sur une valve qui est installée sur le masque. La régulation du masque se fait à travers l’inspiration et l’expiration.

Après 5 mn d’inhalation, la sensation de douleur diminue automatiquement, et le patient à l’air détendu, absent, comme s’il venait d’être sous l’effet bienfaisant d’une drogue. Tout au long de l’opération cependant, il est conscient et peut d’ailleurs converser avec le chirurgien. Quand l’inhalation s’interrompt, il a une attitude parfaitement normale. Il n’y a pas de risque secondaire.

TCE TUNISIE

chirurgie esthetique Tunisie prix pas cher