Quelles sont les causes de la chute de cheveux ?

Si vous avez constaté que vos cheveux tombent, et que plutôt que de se renouveler comme le veut le cycle pilaire, fatalement vous en perdez un peu plus chaque jour. Et là, vous commencez à vous demander à quoi est due la perte de cheveux, parce que votre pire crainte c’est de vous retrouver avec une calvitie précoce.

Cet article se propose de vous fournir quelques réponses sur les manifestations, causes et traitements possibles de l’alopécie.

Les symptômes de la calvitie

Naturellement les cheveux doivent tomber après une certaine période et se renouvellent ensuite. Mais si vous constatez que ces cheveux remplacés par des cheveux plus fragiles, et qu’il n’y a pas de compensation entre la quantité de cheveux tombés et la quantité de cheveux remplacés, il faut déjà s’inquiéter d’une calvitie naissante dont les manifestations sont :

  • L’éclaircissement des tempes ;
  • Raréfaction des cheveux au sommet du crâne ;
  • Formation d’une tonsure ;
  • Cheveux gras ou secs ;
  • Sécrétion excessive de la séborrhée ;
  • Développement excessif des pellicules, etc.

Rarement on tendra vers une calvitie totale. Le plus souvent la chute de cheveux s’arrête lorsque la zone recouverte par les cheveux à la forme d’un fer à cheval.

Les causes de la calvitie

Il est difficile de donner les causes précises de la calvitie. On remarque néanmoins que la calvitie précoce se développe plus chez les hommes que chez les femmes. Donc bien qu’on trouve des femmes aux cheveux gras et pelliculeux, elles développent rarement la calvitie. Selon les résultats de certaines études ayant porté sur le rapport existant entre l’état des cheveux et la sécrétion hormonale masculine, la calvitie ne se développe pas quand la production d’hormone sexuelle masculine est insuffisante.

Par ailleurs, la calvitie peut avoir une cause héréditaire. Dans ce cas, les hommes sont plus prédisposés dans une famille à la calvitie.

Pour finir, l’état physique et mental d’un individu joue un rôle important dans l’accélération ou l’arrêt de la chute de cheveux. Plus on éprouve une intense fatigue ou plus on fournit des efforts intellectuels notamment, plus s’accélère le processus d’apparition de la calvitie.

Traitements de la chute de cheveux

Les cheveux secs ou gras, la séborrhée ou les pellicules en excès ne signifient pas toujours un début de calvitie. Seule une consultation médicale en raison d’une chute interminable de cheveux peut vous garantir du début d’une calvitie. Si tel est le cas, il existe des traitements locaux de la calvitie. Pas besoin donc d’une greffe de cheveux. Peut-être encore, simplement d’un PRP cheveux. En attendant de consulter un spécialiste, il y a des mesures à prendre :

  • Couper ses cheveux courts pour une meilleure hygiène ;
  • Utiliser une lotion pour frictionner son cuir chevelu tous les soirs ;
  • Stimuler la circulation sanguine du chevelu avec une brosse semi-dure tous les matins ;
  • Un massage du cuir chevelu matin et soir pendant 10mn ;
  • Utiliser un shampoing adapté 2 fois/semaine.