implant-contre-obesite-tunisie

Maestro : l’implant pour réduire l’appétit et lutter contre l’obésité

Le système rechargeable Maestro est un implant de type pacemaker qui envoie des impulsions électriques au nerf vague afin de réduire l’appétit et limiter la sensation de la faim (grignotage). Le nerf vague s’étend de votre cerveau à votre estomac. Ce système signale au cerveau si l’estomac est plein ou vide.

En quoi consiste le système Maestro?

Le dispositif est composé d’un générateur d’impulsions électriques de type pacemaker, de fils conducteurs et d’électrodes implantées dans l’abdomen.

La pose du système Maestro est réalisée au cours d’une intervention ambulatoire de 60 à 90 minutes sous anesthésie générale.

Comment fonctionne l’implant Maestro

Le système est programmé pour délivrer une impulsion chaque 5 minute au nerf vague pendant les heures de veille, et il est censé s’éteindre pendant les heures de sommeil.

fonctionnement-implant-gastrique

Indications du système Maestro?

Le système Maestro est destiné au traitement des adultes obèses qui ont un indice de masse corporelle (IMC) d’au moins 40, et pour ceux avec un IMC d’au moins 35 qui ont une des maladies et de des complications liée à l’obésité, comme l’hypertension artérielle ou un taux élevé de cholestérol.

Les candidats sont censés avoir essayé de perdre du poids dans un programme de gestion de poids supervisé au cours des 5 dernières années.

Combien de temps reste-t-il en place?

Le système Maestro doit être le partenaire pour la vie des patients. La batterie dure au moins 8 ans, et elle peut être remplacée au cours d’une intervention sous anesthésie locale.

Quels sont les effets secondaires?

Comme pour tout corps étranger, l’organisme peut réagir à son implantation par des nausées, des douleurs sur le site de pose, des vomissements, des brûlures d’estomac, des problèmes de déglutition, des éructations, mais cela disparaîtra lorsque leur corps s’adaptera à cet implant.

L’appareil à lui seul ne permettra pas à lui seule la perte de poids. Les patients doivent suivre un régime alimentaire strict, manger moins et faire plus d’exercice.