DPI-diagnostic-preimplantatoire-tunisie

FIV, IN VITRO et diagnostic préimplantatoire DPI Tunisie

De nos jours, un couple sur cinq en âge fertile souffre de problèmes de stérilité ; de ce fait, TCE TUNISIE a voulu concentrer ses efforts sur la mis en œuvre d’un service de conseil intégral sur ces traitements à fournir aux couples Algériens, Tunisiens et étrangers.

TCE TUNISIE fournira à tous les couples algériens, Tunisiens ou étrangers, le service de conseil et de logistique requis pour qu’ils aient la possibilité de suivre les traitements de stérilité nécessaires de façon rapide, commode et économique.

Voici les réponse aux différentes question sur la FIV, Invitro et le diagnostic génétique préimplantatoire ou diagnostic préimplantatoire DPI.

Les embryons peuvent-ils être analysés avant leur transfert intra-utérin?
Oui, les chromosomes des embryons peuvent être analysés avant leur transfert à la patiente. Ce processus s’appelle le “Diagnostic génétique préimplantatoire” ou “Analyse génétique de l’embryon“.
L’analyse génétique embryonnaire augmente-t-elle les probabilités de grossesse?
Oui, car elle nous permet de n’implanter à la patiente que les embryons sains. Les probabilités d’implantation d’un embryon morphologiquement correct et avec un effectif chromosomique normal sont très élevées.
L’analyse génétique embryonnaire réduit-elle les probabilités d’avortement?
Oui, elle réduit le nombre d’avortements spontanés car la majorité d’entre eux sont dus à des altérations génétiques.
L’analyse génétique embryonnaire évite-t-elle les grossesses avec anomalies chromosomiques?
Oui, avec cette analyse les anomalies des chromosomes étudiés sont évitées, comme par exemple pour la trisomie 21.
Cette technique peut-elle nuire a l’embryon?
Il s’agit en effet d’une technique très sophistiquée mais si elle est réalisée par des biologistes experts en la matière, elle n’affecte pas l’évolution de l’embryon de façon négative.
Le diagnostic génétique préimplantatoire permet-il d’éviter les maladies génétiques?
Oui; ce traitement est recommandé aux couples qui ont un risque de transmettre une maladie génétique. Elles peuvent être autosomiques tel que la fibrose kystique, l’atrophie musculaire spinale ou ls Chorée de Huntington par exemple ou bien des maladies liées au sexe comme l’hémophilie ou la dystrophie musculaire de Duchenne entre autres.
Peut-il être prescrit a des patients ayant souffert des avortements successifs?
Oui, le DPI permet d’éviter de nouveaux avortements. Il est important dans le diagnostic et pour le traitement lorsque la cause est embryonnaire.
Tous les couples peuvent-ils demander le diagnostic génétique préimplantatoire?
Oui, de plus en plus de patients qui recourent à la fécondation in vitro demandent le DPI pour les avantages exposés antérieurement et, particulièrement, lorsque la patiente a plus de 37 ans ou bien lorsque les traitements antérieurs n’ont pas fonctionné.
Quel genre de vie est-il conseillé de mener entre le transfert et le test de grossesse?
Il est conseillé d’éviter les efforts physiques et les rapports sexuels avec pénétration, pour le reste vous pourrez mener une vie normale.
Une fois le transfert réalisé, si la patiente se sent bien, aucun autre contrôle n’est nécessaire.
Quand peut-on savoir que la patiente est enceinte?
15 jours après la récupération des ovocytes, il faut procéder à un test de grossesse par l’urine. Il faut faire ce test même si la patiente a eu des pertes de sang. Vous devrez nous communiquer le résultat immédiatement.
Quand doit-on faire une échographie?
Environ 15 jours environ après le test de grossesse.
Quel est le risque de grossesse multiple?
Environ 25% des grossesses après une FIV sont multiples. Elles sont en général gémellaires, mais il existe la possibilité d’une gestation triple et, dans ce cas, vous pouvez opter à une réduction embryonnaire.

LA CONGÉLATION DES OVULES

Peut-on congeler des ovules ?
Les techniques de congélation des ovules ont tellement avancé qu’il est possible d’obtenir des naissances d’enfants parfaitement sains après congélation d’ovules soumis ensuite à une fécondation in vitro (FIV).

congelation-ovule-tunisie
Congélation ovules

Quels sont les avantages de la congélation d’ovules

La congélation d’ovules permet : de préserver la fertilité des femmes devant être soumises à des traitements susceptibles de détruire les ovocytes, comme la radiothérapie pelvienne ou la chimiothérapie; de retarder la maternité chez les femmes qui le désirent.

Or, en ce moment, tous les traitements sont effectués avec des ovules frais, car ils donnent de meilleurs résultats quant aux taux de grossesse.