Quels sont les dangers du maquillage permanent ?

Il s’avère que les personnes ayant des sourcils clairsemés ou éviter les soins des sourcils, courent chez un dermographe pour un maquillage permanent. L’acte paraît simple, banal, qu’on parle de trait d’eye liner, de contour des lèvres, ou qu’il s’agisse de redessiner l’aréole. Or, le maquillage permanent n’est pas sans risque. Connaître le danger de l’injection de pigments peut sauver la peau, tout comme en connaître les contre-indications peut sauver une vie.

C’est quoi le maquillage permanent ?

Le maquillage permanent est comme un tatouage. A la seule différence que le tatouage est généralement définitif, que pour l’enlever, il faut absolument recourir à une exérèse chirurgicale ou au détatouage laser. Or, le maquillage permanent se résorbe. Il a une durée de vie limitée, généralement comprise entre 1 et 3 ans. L’injection de pigment se fait entre l’épiderme et le derme et permet entre autres, de corriger une asymétrie des lèvres, de densifier le cuir chevelu, pour le maquillage permanent des sourcils, etc. L’implantation des pigments dans la peau exige une effraction cutanée, ce qui rend l’intervention délicate contrairement à ce qui est dit de la micro-pigmentation comme on l’appelle aussi.

Les risques du maquillage permanent

Malheureusement, la dermographie n’est pas encadrée dans de nombreux pays, et il suffit de rencontrer la première esthéticienne pour se faire un maquillage semi-permanent. Avec les dommages que cela implique. Au-delà du problème d’infection, lorsque le matériel utilisé n’est pas suffisamment stérilisé, il y a le risque que soit injecté dans votre peau un colorant d’origine douteuse. On a ainsi vu des patients au visage défiguré en raison d’une dermopigmentation réalisée dans de mauvaises conditions. Un autre risque, pas le moindre, c’est que les vaisseaux soient atteints lors de l’injection du pigment.

Une intervention douloureuse

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que la dermographie peut être douloureuse en fonction de la zone que l’on veut injecter. Que ce soit pour se faire ourler les lèvres ou le tracé des sourcils, l’intervention nécessite une crème anesthésiante. Car, le plus souvent, les zones concernées sont des régions hyper innervées et ultrasensibles. D’où l’importance d’aller à la rencontre de quelqu’un qui a les compétences qu’il faut pour réaliser votre microblading ou tatouage semi-permanent.

Les contre-indications du maquillage permanent

En outre, une consultation préalable avec le médecin est nécessaire pour évaluer si vous avez le profil au maquillage permanent ou pas. Car, il ne suffit pas de vouloir sublimer ses sourcils ou ses cils, encore faut-il être un bon candidat.

Il n’y a pas que dans les cas de grossesse que le maquillage permanent est interdit. Il est aussi déconseillé chez les personnes souffrant d’une maladie de peau évolutive ; qui présentent des boutons de fièvre, pour les diabétiques ; pour les personnes souffrant d’acné ou qui ont été traitées par isotrétinoïne, ou celles allergiques aux produits utilisés.

TCE TUNISIE

chirurgie esthetique Tunisie prix pas cher