Bien maigrir : plus de sport que de régime ?

C’est l’éternel dilemme pour ceux qui veulent perdre du poids, privilégier le sport plutôt que les régimes ou l’inverse. Pour les bons vivants qui aiment la nourriture et n’envisagent pas se priver pour maigrir, il existe des programmes adaptés pour perdre du poids tout en bien mangeant (Par bien manger je veux dire une nourriture saine). Ces solutions varient en fonction de votre ambition, prédisposition à maigrir, âge, sexe ainsi que votre personnalité.

Que faut-il faire concrètement ?

Pour atteindre son objectif d’amincissement, il existe des rudiments à respecter :

  • Choisir une pratique de sport qui vous fasse plaisir, comme une danse qui vous fascine ou des cours d’aquagym. Vous avez besoin de brûler des calories tout en vous faisant plaisir pour être bien dans son corps.
  • Agrémenter cela par des exercices de musculation pour renforcer votre métabolisme.
  • Suivre les conseils d’un diététicien pour équilibrer son alimentation, car la perte rapide de poids est néfaste à long terme.

Que faire pour perdre de la graisse ?

Que ce soit, au niveau du ventre, bras, jambes, genoux ou cuisses, hormis l’aspiration de graisse par la liposuccion, la perte de graisse peut se faire en se tonifiant les muscles. Ne vous attendez pas à une perte du poids rapide, au contraire, et ceci à cause du développement de la masse musculaire. Mais grâce à l’exercice physique, la graisse commence à fondre mais sur la balance ça ne sera pas visible à cause de la différence de densité entre gras et muscle.

Donc pour vérifier l’évolution de son amincissement il ne faut pas compter sur l’évolution du poids mais par mesurer la circonférence de ses mensurations.

Pour perdre du gras il faut donc :

  • Manger à sa faim,
  • Augmenter le nombre des repas et les répartir sur la journée en mangeant de petites quantités.
  • Adopter un régime riche en glucide et pauvre en gras.
  • Éviter aussi les régimes hyper protéinés.
  • Faire de l’exercice pour se muscler et être en forme
  • Se faire plaisir, il faut s’engager dans ce processus dans un état d’esprit positif et ne surtout pas stresser.

Pour un résultat durable

L’intérêt donc pour réussir son objectif de réduction de la masse grasse est donc la durabilité. Il faut pour cela associer un régime hypocalorique à une alimentation saine et être serein et paisible.

En effet, parmi les facteurs qui favorisent la production d’adipocytes est un dérèglement hormonal. Comme la sécrétion de cortisol (hormone du stress) qui sont spécialisées dans le stockage de la graisse. Pendant un régime, les adipocytes sont, certes, allégés de leur surcharge lipidique, mais leur nombre ne diminue pas. Ils sont impossibles à éradiquer par l’exercice physique ou les régimes, ils ne disparaissent pas. La localisation de la graisse dans des zones localisées est donc principalement due à un dérèglement hormonal. Nous pouvons citer comme autre exemple, le déficit de l’hormone de croissance qui peut causer un excès de tissus adipeux au genou. Alors qu’une fluctuation de testostérone et d’œstrogène causent le développement des adipocytes sur les pectoraux de l’homme. Dans ces cas, il existe des techniques médicales ou chirurgicales pour aspirer l’excédent adipeux.

Après ce survol de ce qu’il faut faire pour perdre du gras et affiner la silhouette, vous avez les clés en mains pour réussir votre pari minceur et ne pas être effrayé si le poids ne baisse pas les premiers jours ou qu’il augmente.

TCEESTHETIQUE

Chirurgie et medecine esthetique prix pas cher