asymetrie mammaire

Asymétrie mammaire : Pourquoi ai-je des seins de tailles différentes ?

Pour commencer, il faut savoir qu’aucune femme au monde n’a réellement deux seins ayant exactement la même taille ou la même forme. Là, l’asymétrie mammaire semble naturelle, commune à toutes. Mais seulement, elle est plus importante chez d’autres femmes au point où la différence entre le sein gauche et le sein droit est immédiatement perceptible.

Si pour certaines, il s’agit d’une malformation mammaire, il serait important de signaler que les causes de l’asymétrie mammaire sont nombreuses, et bonne nouvelle, qu’il existe un traitement de l’asymétrie mammaire.

Types et causes de l’asymétrie mammaire

A quel moment a-t-on constaté cette différence de taille entre les seins ? Depuis toujours ? Avant l’adolescence ou pendant ? Après une grossesse ou à la ménopause ? Il existe en effet divers types d’asymétrie mammaire. Ces formes d’asymétries des seins se définissent surtout par leurs causes.

On peut ainsi distinguer trois grands cas d’asymétrie mammaire :

  • l’asymétrie mammaire congénitale,
  • l’asymétrie mammaire acquise ou secondaire,
  • et enfin l’asymétrie mammaire induite ou tertiaire.

L’asymétrie mammaire congénitale est présente à la naissance, bien que ce soit l’adolescence qui la rende plus apparente. C’est le cas de certaines malformations mammaires, en l’occurrence le Syndrome de Poland et les cas de seins tubéreux.

Chez d’autres cependant, cette différence de forme, de volume, s’accompagnera d’une hypertrophie mammaire. On parlera dans ce cas d’asymétrie primaire précoce.

L’asymétrie mammaire acquise quant à elle, peut survenir à la suite d’un cancer du sein ou après un tout autre traumatisme, tel un accident de voiture. C’est pourquoi on la désigne par asymétrie mammaire secondaire, parce qu’elle ne survient que plus tard et trouve sa cause au dehors.

La grossesse tout comme l’allaitement, et même la ménopause peuvent engendrer cette irrégularité mammaire. Elle est aussi parfois associée à l’obésité.

L’asymétrie mammaire tertiaire, elle, peut résulter d’une opération chirurgicale ou être la conséquence d’un traitement par radiothérapie.

Traitement de l’asymétrie mammaire

Il est essentiellement chirurgical. Il n’existe pas de médicaments pour avoir une poitrine harmonieuse. Alors pour corriger l’asymétrie mammaire, une consultation préopératoire permettra de déterminer quel est le traitement chirurgical le mieux adapté.

Parce que certaines femmes auront uniquement besoin d’une cure de la ptose ou lifting mammaire si c’est à la suite d’une grossesse ou de l’allaitement que la dissymétrie est survenue. D’autres, ce sera une réduction mammaire si l’asymétrie est associée à une hyperplasie des seins. Pour d’autres, il s’agira d’une augmentation mammaire, d’une correction de la plaque aréolo-mamelonnaire.