soins dentaires

Les prix des prothèses dentaires font grincer des dents en Belgique

La prothèse dentaire peut être fixe, amovible ou sur implant, elle permet de remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Que la prothèse soit métallique, céramo-métallique ou qu’elle soit complètement en céramique, elle garantira un beau sourire au patient.

Mais seulement, en Belgique, c’est la grosse colère de toutes ces personnes qui grincent des dents parce qu’elles ne peuvent pas s’offrir un simple implant dentaire en raison du prix exorbitant des prothèses dentaires en Belgique.

Le prix très élevé des implants dentaires en Belgique

C’est le compte rendu d’un rapport de la Mutuelle Chrétienne publié le 5 juin dernier qui fait état du prix très élevé des implants dentaires en Belgique. Ann Peuteman, dans un article rédigé pour Le Vif, estime par exemple que bientôt un Belge qui veut avoir une nouvelle dent devra s’arranger à y laisser « deux mois de pension ».

Selon elle, c’est à environ 2200 euros de dépense que quelqu’un désirant ces soins dentaires devra se préparer, en sachant qu’il ne sera presque pas remboursé, en sachant comme elle le dit, que c’est le patient qui doit « payer pratiquement la totalité de la somme ».

implants-dentaires-belgique

1 Belge sur 3 ne consulte plus le dentiste

Une situation qui a provoqué la colère des Belges, si l’on s’en tient à cette caricature du Courrier International qui présente un homme de rouge vêtu, la tête en feu, les dents cariées et espacées, les bras croisés en signe de découragement.

Au-dessus de l’image, une phrase qui inquiète : « Un Belge sur deux ne va pas chez le dentiste annuellement » de quoi faire perdre le sourire. La Mutuelle Chrétienne pour sa part, estime que c’est 1 Belge sur 3 qui ne consulte plus régulièrement un dentiste en raison des coûts prohibitifs.

A qui la faute si les soins dentaires sont hors de prix ?

La MC accuse la liberté accordée aux dentistes de fixer le montant de leurs honoraires et aussi le tarif des prothèses dentaires. Une situation qui selon la MC, est à l’origine de l’inflation injustifiée du prix des prothèses dentaires.

De son côté, la Société de médecine dentaire s’oppose à cette accusation en faisant valoir l’argument de la multiplicité des soins dentaires, et surtout la personnalisation de chaque soin. Pour la SDM, en individualisant les soins dentaires en fonction de chacun, nécessairement le coût des interventions ne peut être que différent.

Quelle solution pour redonner le sourire ?

Michel Devriese, représentant de la SDM, pour résoudre le problème, propose plus de solidarité entre les assurances facultatives et obligatoires. Quant à elle, la MC souhaite un remboursement des frais des prothèses dentaires par l’assurance générale, et pourquoi pas, la gratuité des prothèses dentaires en Belgique.