Conservation cellules souche : technique et prix

sang-cordon-ombilical-cellules-souche

Qu’est-ce qu’une banque de cellules souche et du sang de cordon ombilical ?

Le sang de cordon ombilical est le sang qui reste dans le cordon ombilical et le placenta après l’accouchement. À terme ou presque, il y a un transfert maternel-fœtal de cellules pour renforcer le système immunitaire de la mère et du bébé en vue du travail.

Le sang du cordon ombilical au moment de l’accouchement est donc une source riche en cellules souches et autres cellules du système immunitaire. La mise en banque du sang de cordon ombilical est le processus de collecte du sang de cordon ombilical, d’extraction et de congélation cryogénique de ses cellules souches et d’autres cellules du système immunitaire en vue d’une éventuelle utilisation médicale future.

En Europe et dans d’autres parties du monde, la mise en banque du sang de cordon ombilical est plus souvent appelée banque de cellules souches. Étant donné que la mise en banque du sang de cordon ombilical vise davantage à recueillir les cellules souches formatrices de sang et non les cellules sanguines elles-mêmes.

Il fut un temps, avant les années 1990, où le cordon ombilical et son sang étaient considérés comme des déchets médicaux. Aujourd’hui, les parents mettent en banque ou conservent le sang du cordon ombilical de leur bébé car les cellules souches qu’il contient sont actuellement utilisées ou prometteuses dans le traitement de maladies débilitantes et potentiellement mortelles.

Heureusement pour les futurs parents, le sang du cordon ombilical peut être facilement prélevé à la naissance du bébé par le cordon ombilical, sans que cela ne nuise à la mère ou au bébé. C’est pourquoi la grossesse est le moment idéal pour planifier le prélèvement et la mise en banque du sang ombilical d’un bébé.

Le sang de cordon pour le traitement des maladies

Le sang de cordon contient une abondance de cellules souches et de cellules du système immunitaire, et les utilisations médicales de ces cellules se sont développées à un rythme rapide. Comme ces cellules aident le corps à régénérer les tissus et les systèmes, le sang de cordon est souvent qualifié de médecine régénérative.

Le sang de cordon ombilical est actuellement approuvé pour le traitement de près de 80 maladies, et les traitements à base du sang de cordon ombilical ont été effectués plus de 35000 fois dans le monde pour traiter les cancers y compris le lymphome et la leucémie, les anémies, les troubles métaboliques héréditaires et certaines tumeurs et réparation orthopédique. Les chercheurs étudient également comment le sang de cordon ombilical a la capacité de traverser la barrière hémato-encéphalique et de réduire l’inflammation, ce qui peut jouer un rôle déterminant dans le traitement d’affections incurables jusqu’à présent comme l’autisme, la paralysie cérébrale et l’Alzheimer.

Les cellules souches ; des avantages pour toute la famille

Pour prévenir la maladie du greffon contre l’hôte et garantir la prise de greffe, les cellules souches transfusées doivent correspondre entièrement ou dans une certaine mesure aux cellules du patient. Le sang prélevé sur le cordon ombilical d’un bébé est toujours parfaitement compatible avec le bébé. En outre, les membres de la famille immédiate ont plus de chances d’être également compatibles avec le sang ombilical mis en banque. Les frères et sœurs ont 25 % de chances d’être parfaitement compatibles et 50 % de chances d’être partiellement compatibles. Les parents, qui fournissent chacun la moitié des marqueurs utilisés pour l’appariement, ont 100 % de chances d’être partiellement compatibles. Même les tantes, les oncles, les grands-parents et les autres membres de la famille élargie ont une probabilité plus élevée d’être compatibles et pourraient éventuellement bénéficier du sang ombilical mis en banque.

Combien coûte la conservation du sang ombilical et des cellules souche ?

La plupart des parents aimeraient conserver les cellules souche de leur bébé pour aider à protéger leur famille, mais c’est souvent le coût les en empêche.

La plupart des banques de conservation de cellules souche et du sang ombilical ont des frais initiaux pour la collecte, le traitement et la cryoconservation qui varient entre 1 000 et 2 000 $. Ces frais initiaux comprennent souvent le prix du kit fourni pour collecter, le test du sang de la mère pour détecter toute maladie infectieuse, le test du sang du bébé pour détecter toute contamination, et le coût de la première année complète de stockage. Ensuite, il y a souvent des frais annuels à l’anniversaire du bébé pour la suite de la conservation, de l’ordre de 100 à 200 dollars par an.

Comment fonctionne une banque des cellules souches et du sang de cordon ombilical ?

Bien que la conservation du sang ombilical dans une banque comme pour le sperme et les ovules soit une nouvelle expérience pour de nombreux parents, elle est simple à réaliser. Après tout, la plupart des mères s’inquiètent du déroulement de l’accouchement et ne veulent pas avoir à se soucier des détails de la collecte, du traitement et de la cryoconservation du sang ombilical de leur bébé.

Voici les étapes de la mise en banque du sang ombilical :

  • Lors de l’admission, le sang de la mère est prélevé afin d’être testé pour toute maladie infectieuse.
  • À la naissance, mais avant la délivrance du placenta, le prestataire de soins clampe et coupe le cordon ombilical.
  • Il reste dans le cordon ombilical et le placenta environ 40 à 120 millilitres de sang de cordon. Le professionnel de santé extrait le sang du cordon ombilical sans risque pour le bébé ou la mère.
  • Le sac de collecte contenant le sang du cordon du bébé et les flacons contenant le sang de la mère sont replacés dans le kit de collecte.
  • Le sang est ensuite transporté vers la banque des cellules souche pour y être conserver.

Traitement et cryoconservation des cellules souche

Le sang du cordon ombilical est rapidement traité afin de garantir la viabilité des cellules souches et des cellules du système immunitaire présentes dans le sang de cordon. Tout d’abord, un échantillon de sang de cordon est testé pour détecter toute contamination microbiologique, et le sang de la mère est testé pour détecter les maladies infectieuses. Pendant que ces tests sont effectués, le sang du cordon est traité pour réduire le nombre de globules rouges et son volume total et isoler les cellules souches et les cellules du système immunitaire.

Que contient le sang de cordon ombilical ?

Le sang de cordon ombilical à conserver est plus abondant en globules blancs et en cellules souches. Bien que l’on accorde beaucoup d’attention aux cellules souches, il y a environ 10 fois plus de cellules nucléées totales (CNT) que de cellules souches dans tout prélèvement de sang de cordon.

Les CNN (réseau neuronal à convolution – Convolution Neural Network) sont essentiellement des globules blancs, ou leucocytes ; ce sont les cellules du système immunitaire qui protègent l’organisme.

Bien que les cellules souches ne représentent qu’un dixième de la plupart des prélèvements, le sang de cordon ombilical est toujours considéré comme une source riche en cellules souches hématopoïétiques (CSH). Les cellules souches hématopoïétiques peuvent devenir deux catégories de cellules : les cellules myéloïdes et les cellules lymphoïdes. Les cellules myéloïdes forment ensuite les globules rouges, les plaquettes et d’autres cellules du sang. Les cellules lymphoïdes deviennent les cellules B et les cellules T et constituent la base du système immunitaire.

Le sang de cordon contient également des cellules souches mésenchymateuses (MSC), mais elles sont beaucoup plus abondantes dans le tissu de cordon lui-même.

Outre les cellules souches, les chercheurs découvrent des utilisations spécifiques des autres types de cellules dans le traitement de certaines affections. Les cellules Treg du sang de cordon ombilical pourraient prévenir la maladie du greffon contre l’hôte dans les transplantations de cellules souches et améliorer les effets des maladies auto-immunes comme le diabète, la polyarthrite rhumatoïde et la sclérose en plaques. Les cellules tueuses naturelles du sang de cordon sont également porteuses d’avenir. Ces cellules ont été programmées pour cibler des cancers et des tumeurs spécifiques lors d’essais cliniques. Cela pourrait en faire des candidats exceptionnellement forts pour les cas de cancer chronique ou résistant aux traitements.

Sang ombilical ou tissu ombilical ?

Le sang de cordon ombilical contient des cellules souches mésenchymateuses, mais il est beaucoup plus riche en cellules souches hématopoïétiques. Le tissu ombilical, quant à lui, contient quelques cellules souches hématopoïétiques mais est beaucoup plus riche en cellules souches mésenchymateuses. Le tissu de cordon est la couche protectrice qui recouvre la veine et les autres vaisseaux du cordon ombilical. Ses CSM peuvent devenir une multitude de cellules, notamment celles que l’on trouve dans le système nerveux, les organes sensoriels, les tissus circulatoires, la peau, les os, le cartilage, etc. Les CSM font actuellement l’objet d’essais cliniques pour les blessures sportives, les maladies cardiaques et rénales, la SLA, la cicatrisation des plaies et les maladies auto-immunes. Comme le sang du cordon, le tissu du cordon est facilement prélevé au moment de la naissance et présente un grand potentiel pour la médecine régénérative.

TCE TUNISIE

chirurgie esthetique Tunisie prix pas cher