chirurgie-silhouette-tunisie

Comment avoir une belle silhouette ?

Diverses techniques chirurgicales sont aujourd’hui accessibles, sans risque, peu invasive et moins cher sont à la portée des femmes et hommes qui souhaitent galbée leur corps et éliminer les bourrelets de graisse.

La liposuccion

belle-silhouette-esthetique
Belle silhouette esthétique

La liposuccion, liposculpture ou lipo-aspiration est une intervention chirurgicale permettant d’enlever des amas graisseux localisés (stéatomes) en différentes régions du corps : menton, cou, bras, ventre, hanches (culotte de cheval), poignées d’amour, fesses, face interne des cuisses et des genoux, mollets, chevilles…
Cette technique, simple et sûre, est remarquable et permet tant chez les hommes que chez les femmes de sculpter la silhouette.

Des examens de laboratoire sont systématiquement effectués avant l’intervention qui est réalisée, selon les cas, sous anesthésie locale, approfondie ou générale. Au cours d’une liposculpture, la graisse est enlevée à l’aide de canules très fines au travers de très petites incisions placées dans les plis de la peau. Il n’y a donc pas de cicatrices visibles.

Les suites opératoires :

Un œdème et quelques ecchymoses apparaissent au niveau des régions opérées. Ils se résorbent en dix à quinze jours. Un pansement compressif est appliqué et doit être porté nuit et jour pendant 3 semaines environ.

Toutes les personnes en bonne condition physique peuvent être des candidates pour une liposculpture. Étant donné les suites simples et peu douloureuses, ces interventions nécessitent généralement un séjour en clinique minimal de 24 à 48 heures.

Les résultats :

Le résultat est subordonné à la bonne élasticité de la peau. Il s’apprécie après environ 2 mois.

L’abdominoplastie

La plastie abdominale permet d’enlever l’excès de graisse et de peau au niveau du ventre lorsqu’une liposculpture seule ne suffit pas à redonner un ventre plat. Opération mineure, elle peut se dérouler sous anesthésie partielle lorsque la déformation est légère.

En revanche, lorsque la paroi abdominale est relâchée, une plastie musculaire est pratiquée en parallèle. L’intervention est alors plus importante et nécessite une anesthésie générale avec un séjour en clinique de 2 à 3 jours selon les cas.

Les suites opératoires :

La cicatrice est horizontale, située généralement au niveau du pubis. Le port d’une ceinture abdominale, puis d’une gaine compressive, est nécessaire pendant 4 à 6 semaines selon les cas.

Les résultats :

Quelque soit l’importance de l’intervention, les résultats sont immédiatement appréciables et visibles. Le résultat définitif se stabilisera au bout d’environ deux mois. Cette opération permet de retrouver de façon radicale et définitive un ventre ferme et plat.

Lifting des cuisses

Cette intervention est nécessaire lorsque la face interne des cuisses est relâchée ou lorsque, en plus d’une infiltration adipeuse, il existe un affaissement important de la peau (peau en accordéon).

Avant l’intervention, un bilan sanguin est réalisé afin de déceler d’éventuelles contre-indications. L’intervention est réalisée sous anesthésie générale ou sous anesthésie péridurale.

Une incision, pratiquée dans le pli de l’aine, permet de retendre la peau et de resculpter les cuisses. Une lipoaspiration première est souvent associée.

Les suites opératoires :

Un séjour en clinique d’environ 1 à 2 jours est nécessaire. Un pansement de contention est mis en place et doit être maintenu pendant quelques semaines. Une hygiène rigoureuse et le port de la gaine culotte sont vivement conseillés pendant deux à trois semaines.

Les résultats :

Les résultats définitifs sont visibles au bout de deux mois. Cette intervention permet d’aller au-delà d’une simple liposuccion et de redonner un fuselage parfait aux cuisses distendues par l’âge.