transpiration-excessive-botox

Botox : la solution miracle contre la transpiration excessive

Humidité importante aux pieds, aux mains ou sous les aisselles, mauvaises odeurs, marques de sueur sur les vêtements… la transpiration peut devenir gênante et même source de complexe pour certaines personnes surtout celles atteintes de la sudation excessive appelée Hyperhidrose.

L’injection de botox est actuellement considérée comme une solution efficace pour traiter ce problème et pour améliorer le confort de certains durant toute l’année.

Quels sont les types transpiration excessive ?

Les personnes souffrant de la sudation excessive vivent un véritable cauchemar, ils doivent se changer et se laver plus que la moyenne. Ce problème est généralement dû à une anomalie dans les glandes sudoripares. Il existe plusieurs types d’hyperhidrose, les types les plus courants dont :

Découvrez ci-dessous, les types les plus courants de l’hyperhidrose dont les zones sont concentrées de glandes sudoripares:

  • Hyperhidrose visage : Il s’agit de la transpiration du front
  • Hyperhidrose axillaire : C’est la transpiration des aisselles
  • Hyperhidrose palmaire : C’est la transpiration des mains
  • Hyperhidrose plantaire : Il s’agit la sudation des pieds

Qui est le meilleur candidat pour cette technique ?

Qu’elle touche l’ensemble de notre corps ou seulement certaines régions, la sudation nous gêne tous, homme et femmes, dès l’adolescence.

Les candidats de l’injection de botox n’ont pas un profil particulier : Hommes d’affaires, commerciaux, sportifs, artistes et toute personne souhaitant se débarrasser de la transpiration excessive pour rester représentable et se sentir bien dans la peau.

Comment agit-t-il contre l’hyperhidrose ?

En comparaison avec les autres solutions anti-transpiration comme le déodorant et la pierre d’alun, les injections de toxine botulique sont sans aucun doute la méthode la plus efficace contre la transpiration.

La séance d’injection dure environ 30 minutes et n’est pas douloureuse, elle doit se renouveler tous les 6 mois. La toxine botulique injectée dans la zone ciblée (aisselles, mains, pieds) entraine le relâchement des muscles, puisque ces derniers provoquent de la sécrétion de sueur par la glande sudoripare lors de leur concentration.

Le patient remarquera immédiatement le résultat de l’injection, il ne sera plus embarrassé par la sueur disgracieuse sur le front et sous les bras.