Sleeve Tunisie : Prix sleeve gastrectomie et suivi post-opératoire pas cher

La sleeve en Tunisie est une intervention de la chirurgie bariatrique qui repose sur une technique d’ablation de l’estomac. L’opération de la sleeve gastrectomie consiste en effet, à enlever les 2/3 de la poche gastrique ce qui fait du reste de l’estomac, une sorte de tube.

Comme les autres interventions de la chirurgie de l’obésité, la gastrectomie longitudinale a pour but de conduire à la perte de poids. Contrairement à l’anneau gastrique, la sleeve est une opération irréversible.

schema sleeve gastrectomie tunisie

Prix sleeve Tunisie

Le tarif de la sleeve gastrectomie en Tunisie est de 4650 €. Ce montant inclut les honoraires du chirurgien, les frais de consultation et du bloc opératoire, etc.

En plus, il est mis à la disposition du patient dès son accueil à l’aéroport, un véhicule avec chauffeur. Il bénéficie aussi de 6 jours dans un hôtel de luxe.





Déroulement de la sleeve gastrectomie

Ce qu’il faut savoir, c’est que toutes les personnes obèses ne sont pas des candidats à une chirurgie de l’obésité. D’ailleurs, l’opération chirurgicale n’est envisagée qu’après échec de régime alimentaire et sportif, et surtout après l’échec d’un traitement médical.

Pour qu’il soit possible d’envisager une chirurgie, le patient doit présenter un IMC (index de masse corporel) ≥40 ou un IMC ≥35 mais auquel des comorbidités sont associées.

L’avantage de la chirurgie bariatrique par cœlioscopie c’est qu’elle rend les suites opératoires plus simples et réduit la durée de convalescence tout en limitant les risques opératoires.

En outre, la chirurgie de l’obésité ne s’envisage que dans une démarche pluridisciplinaire dans laquelle on retrouve en plus du chirurgien, un nutritionniste, un psychologue, un diététicien, un anesthésiste, etc. Ce sont eux qui déterminent si la chirurgie est nécessaire ou pas, et doivent opter pour le type de chirurgie bariatrique dont le patient a besoin. On peut opter pour une technique restrictive pure comme l’anneau gastrique ou la sleeve gastrectomie ; ou pour une chirurgie restrictive et malabsorptive comme le by-pass ou une dérivation bilio-pancréatique.

L’objectif d’une chirurgie bariatrique, notamment de la gastrectomie longitudinale, est de faire perdre au patient son excès de poids, et aussi de traiter, en les éliminant, les comorbidités associées à l’obésité, à savoir : l’hypertension artérielle, l’apnée du sommeil, le diabète, les douleurs articulaires, etc.

La sleeve gastrectomie permet non seulement de réduire le volume de l’estomac, mais aussi de supprimer la zone de sécrétion de la ghréline qui est l’hormone favorisant l’appétit. Ainsi, tout en mangeant moins, le patient se rassasie plus rapidement. D’où la perte de poids qui en résulte.

En pratique, une gastrectomie longitudinale est réalisée sous anesthésie générale par cœlioscopie. Ce qui signifie que l’intervention est réalisée à l’aide d’une caméra. De petites incisions (5 ou 6) sont réalisées pour introduire aussi bien la caméra que le matériel chirurgical. La cœlioscopie rend la chirurgie moins invasive.

Pour cette intervention, le chirurgien insère un tube par la bouche du patient. Ce tube lui sert au calibrage de la taille du nouvel estomac. Ainsi, on procède à sa résection sur le long de la sonde tandis que la pince automatique suture l’estomac sectionné. Environ 3 rangées d’agrafes sont alors posées sur le nouvel estomac dont le volume peut être de 100ml. Près de ¾ de l’estomac est sectionné.

Suites opératoires de la sleeve gastrique

Le retrait des tuyaux, notamment, la sonde dans la vessie, la sonde dans l’estomac, le drain dans le ventre, se fait dans les jours qui suivent l’opération. C’est après cela que le patient peut aisément se réalimenter.

Il est important après une sleeve gastrectomie comme de toute autre chirurgie de l’obésité, de respecter tous les conseils alimentaires prodigués par le nutritionniste, le diététicien ou le chirurgien. L’alimentation doit d’abord être liquide, puis semi-liquide avant de devenir solide. Il est recommandé de bien mâcher les aliments et surtout de les manger lentement. Les repas doivent être fractionnés. Le patient doit éviter de boire ou de boire beaucoup pendant le repas.

A côté des nouvelles habitudes alimentaires que le patient doit adopter après une chirurgie de l’obésité, il y a la nécessité de pratiquer une activité physique régulière. La pratique du sport après la chirurgie bariatrique a pour but de stabiliser le poids du patient, et pas nécessairement de le faire maigrir. Les principales activités physiques recommandées après une chirurgie de l’obésité sont la marche, le vélo ou la natation.

Résultat de la chirurgie de réduction de l’estomac

C’est généralement au cours des premiers mois postopératoires que la perte de poids se manifeste rapidement. Elle diminue plus le temps passe. Au-delà du 12ème ou du 18ème mois, le patient perd de moins en moins de poids.

La perte de poids après un manchon gastrique est évaluée entre 46 et 68% de l’excès pondéral dès les premiers mois. Au total, c’est près de 70 % du poids que pourra perdre le patient.

sleeve gastrectomie avant après

Outre que la sleeve soit efficace sur la perte pondérale, il y le fait qu’il y a une bonne régression des comorbidités associées, notamment le diabète de type II.

Complications possibles après une sleeve gastrectomie

Une fistule sur la ligne d’agrafe est la complication la plus importante de la sleeve gastrectomie. Elle peut conduire à une reprise chirurgicale de l’intervention. Mais, il existe d’autres risques liés à la sleeve comme le reflux gastro-oesophagien qui survient tardivement le plus souvent et qui peut conduire à un endobrachyœsophage . Les complications à court terme sont des cas de phlébite, d’embolie pulmonaire, une sténose gastrique, etc.