lipofilling seins

Quand faut-il faire un lipofilling mammaire ?

La réinjection de graisse autologue est une pratique devenue courante en chirurgie esthétique. Solution de comblement dans certains cas (comblement des rides ou restauration du volume des pommettes), l’autogreffe du tissu graisseux sert davantage à augmenter les fesses que les seins.

Dans le cas de la chirurgie mammaire, elle est une alternative à la pose des implants mammaires, et intervient aussi dans le cadre de la chirurgie reconstructrice des seins. Tout le monde cependant peut-il être candidat au lipofilling des seins ?

Lipofilling contre prothèse ?

Le lipofilling, il faut le savoir, est le terme générique pour désigner l’opération de transfert de graisse dans l’organisme du patient. Il s’agit d’enlever du corps du patient, les excédents de graisse qui sont stockées, de procéder à une purification par centrifugation (tout ce processus est nommé la liposuccion), et ensuite, de réinjecter cette graisse chez le patient en question. C’est une pratique sans danger. C’est pourquoi, elle est préférée à la chirurgie d’augmentation des seins par prothèses qui présentent un risque de rejet et bien d’autres complications.

Les conditions à remplir pour un lipofilling mammaire

Mais, malgré les avantages du lipomodelage, il ne faut pas se leurrer. Tout le monde n’est pas fait pour en bénéficier. Déjà, il faut disposer d’un capital graisseux important pour y prétendre. Ce qui suppose que les personnes minces, sans excédent adipeux sont par la décision de la nature, exclue de la liposuccion.

Par ailleurs, en ce qui concerne la liposculpture des seins proprement dite, pour l’espérer, il faut éviter d’avoir les yeux plus gros que la poitrine. On ne peut pas vouloir avoir une grosse poitrine, aussi sinon plus imposante que celle de Kim Kardashian, et compter sur la liposuccion pour atteindre un tel résultat.

L’injection de graisse dans les seins ne permet que d’obtenir un volume de seins modéré. Le volume attendu varie entre 1 et 2 bonnets. Juste de quoi corriger votre aplasie ou votre hypertrophie mammaire.

Le lipofilling après une mammectomie

Si chacun sait désormais qui peut être candidat à un lipofilling des seins, il faut dire que cette intervention ne s’inscrit pas uniquement dans le cadre d’une chirurgie esthétique des seins. Elle est davantage prisée en chirurgie de reconstruction mammaire. Plus précisément, en respectant le protocole élaboré à ce sujet, il est tout à fait possible de reconstruire un sein par réinjection de graisse.  De quoi ne plus se souvenir des séquelles d’un cancer de sein.